FANDOM


Cet article est une ébauche à compléter,
vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.
Modèle:Bible

L'Epilogue de l'Evangile selon saint Jean figurant au chapitre 21 de cet Evangile, après une première conclusion, relate une dernière rencontre entre le Christ ressuscité et certains de ses Apôtres, dont saint Pierre, avant une seconde conclusion.

Fichier:Avgat5.jpg

Ce texte très évocateur (dialogue nocture après une pêche miraculeuse sur le lac de Tibériade) et très important (accomplissement de la promesse de la primauté de Pierre, annonce de son martyre) pourrait, comme le Prologue, être postérieur au cœur même de l'Evangile selon saint Jean (écrit dans les années 90) et avoir été écrit entre 100 et 110.

Il n'y a pas de doute sur sa canonicité, mais son rédacteur humain, tout en s'appuyant sur l'autorité de saint Jean, le disciple bien-aimé, pourrait être un de ses disciples.

Lieu saint Modifier

Le lieu où se déroule cette scène nocturne a été identifié avec un très ancien port de pêche, proche du lieu de la multiplication des pains (Tabgha), au bord du lac de Tibériade. On y a édifié, sur les ruines d'anciennes chapelles, la chapelle de la Primauté de Pierre.

En 1964, le pape Paul VI visita cette chapelle construite en blocs de basalte noir sur le rocher où, pense-t-on, Jésus avait fait brûler un feu nocturne avant de parler à Pierre. En 2000, Jean-Paul II vint également prier dans ce Lieu saint.

L'amour Modifier

Cet épilogue est extrêmement intéressant pour distinguer l'amour de charité (en grec agapè) de l'amour d'amitié (philia). La nuance est difficile à rendre dans une traduction française du texte.

Le Christ demande par trois fois à Pierre s'il l'aime d'agapè. Pierre n'osera pas affirmer cet amour vrai et se contente, d'après le texte grec, de parler de philia. Cette distinction signifie pour les Pères de l'Église que le chemin de Pierre vers l'amour véritable n'était pas encore achevé. Il le sera dans le martyre.

La primauté Modifier

La triple demande du Christ manifeste la primauté de l'amour sur le mal - sur le triple reniement de Pierre, dont le pardon est manifesté, et comme accompli par la triple profession d'amour de Pierre. (Contrairement à Judas, qui s'est tué par remords, dans un élan de rage, sans croire au pardon du Christ, Pierre a pleuré et s'était repenti.)

Ce faisant, le Christ investit Pierre comme le pasteur du troupeau de l'Eglise. Cette primauté de Pierre (et de ses successeurs) n'avait été qu'annoncée, sous forme de promesse, dans la parole : "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise". La promesse de la primauté avait été faite sur la base de la foi de Pierre ; la réalisation de la primauté de Pierre est la réponse à son amour.

Le martyre Modifier

Le Christ annonce à Pierre son martyre : "En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas." Effectivement, Pierre mourra à Rome, crucifié la tête en bas, sur les pentes du Janicule (emplacement de Saint-Pierre-in-Montorio) ou dans le Cirque sur l'emplacement duquel on construira la basilique Saint-Pierre de Rome. (Avant de mourir, Pierre a vu de ses yeux l'obélisque qui se dresse au milieu de la Place Saint-Pierre ; on situe l'emplacement de son martyr dans l'actuel transept gauche de la basilique, où précisément figure en latin l'inscription "Pierre, m'aimes-tu ?" sur l'architrave).

En mourant martyr, Pierre accomplit la perfection de son amour pour le Christ - la philia devient agapè. Le soir du Jeudi-Saint, Jésus avait déclaré : "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." (Jn 15,13) C'est donc sur la foi et l'amour allant jusqu'au martyre qu'est construite l'Eglise - dès lors, le fait que le "Saint-Siège" soit situé, non p.ex. à Jérusalem, mais à Rome, chaire et lieu du témoignage ultime de Pierre, prend tout son sens.

Texte (Jn 21)Modifier

1 Après cela, Jésus se montra de nouveau à ses disciples sur les bords de la mer de Tibériade : et il se montra ainsi : 2 Simon-Pierre, Thomas appelé Didyme, Nathanaël, qui était de Cana en Galilée, les fils de Zébédée et deux autres de ses disciples étaient ensemble.

3 Simon-Pierre leur dit : "Je vais pêcher. " Ils lui dirent : "Nous y allons, nous aussi, avec toi. " Ils sortirent donc et montèrent dans la barque ; mais ils ne prirent rien cette nuit-là. 4 Le matin venu, Jésus se trouva sur le rivage ; mais les disciples ne savaient pas que c'était Jésus. 5 Et Jésus leur dit : "Enfants, n'avez-vous rien à manger ?" Non, répondirent-ils. 6 Il leur dit : "Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. " Ils le jetèrent, et ils ne pouvaient plus le tirer à cause de la grande quantité de poissons.

7 Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : "C'est le Seigneur !" Simon-Pierre, ayant entendu que c'était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. 8 Les autres disciples vinrent avec la barque (car ils n'étaient éloignés de la terre que d'environ deux cents coudées), en tirant le filet plein de poissons. 9 Quand ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson mis dessus, et du pain. 10 Jésus leur dit : "Apportez de ces poissons que vous venez de prendre. " 11 Simon-Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet qui était plein de cent cinquante-trois grands poissons ; et quoiqu'il y en eût un si grand nombre, le filet ne se rompit point. 12 Jésus leur dit : "Venez et mangez. " Et aucun des disciples n'osait lui demander : "Qui es-tu ?" parce qu'ils savaient qu'il était le Seigneur. 13 Jésus s'approcha, et prenant le pain, il leur en donna ; il fit de même du poisson. 14 C'était déjà la troisième fois que Jésus apparaissait à ses disciples, depuis qu'il avait ressuscité des morts.

15 Lorsqu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : " Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ?" Il lui répondit : "Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. " Jésus lui dit : "Pais mes agneaux. " 16 Il lui dit une seconde fois : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ?" Pierre lui répondit : " Oui, Seigneur, tu sais bien que je t'aime. " Jésus lui dit : "Pais mes agneaux. " 17 Il lui dit pour la troisième fois : "M'aimes-tu ?" et il lui répondit : "Seigneur, tu connais toutes choses, tu sais bien que je t'aime. " Jésus lui dit : "Pais mes brebis. " 18 "En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. " 19 Il dit cela, indiquant par quelle mort Pierre devait glorifier Dieu. Et après avoir ainsi parlé, il ajouta : "Suis-moi". 20 Pierre, s'étant retourné, vit venir derrière lui, le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant la cène, s'était penché sur son sein, et lui avait dit : "Seigneur, qui est celui qui te trahit ?"

21 Pierre donc, l'ayant vu, dit à Jésus : "Seigneur, et celui-ci que deviendra-t-il ?" 22 Jésus lui dit : " Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ? Toi, suis-moi !" 23 Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Pourtant Jésus ne lui avait pas dit qu'il ne mourrait pas, mais "Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ?" 24 C'est ce même disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites ; et nous savons que son témoignage est vrai.

25 Jésus a fait encore beaucoup d'autres choses ; si on les rapportait en détail, je ne pense pas que le monde entier pût contenir les livres qu'il faudrait écrire.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard