FANDOM


Le Concile œcuménique de Bâle-Ferrare-Florence a été célébré entre 1431 et 1445. C'est le 17e des 21 conciles œcuméniques reconnus comme tels par l'Eglise, et l'un des plus complexes par son histoire.

D'abord réuni à Bâle par le pape Martin V (non sans appréhension) en vertu d'une périodicité des Conciles décrétée par le Concile de Constance, il renouvela les thèses "conciliaristes". Repris en main par le Pape et déplacé à Ferrare, le Concile se sépara d'un grand nombre de Pères conciliaires, schismatiques, restés à Bâle. Il se déplaça ensuite à Florence, où il consacra solennellement l'union avec les Eglises d'Orient (orthodoxes), puis à Rome.

Ce Concile, qui réunit 150 évêques, a été confirmé par le pape Eugène IV mais ne fut, finalement, malheureusement pas reçu par les Eglises d'Orient.

L'union des Eglises au Concile de Florence Modifier

De manière malheureusement passagère, le Concile de Florence fut marqué par la réunion des catholiques romains avec les diverses Eglises orientales. Ces événements sont gravés dans la grande porte de bronze centrale (œuvre de Philarète) de la basilique Saint-Pierre de Rome. Cela se déroula à Florence, en plusieurs étapes :

Ensuite, finalement transféré à Rome, le Concile enregistra encore :

Ces unions ne furent pas qu'un geste politique, mais incluaient un accord sur des points de divergence ou d'incertitude. Le Décret sur les Arméniens porta sur les sept sacrements et le Décret sur les Jacobites sur plusieurs points théologiques (Trinité, christologie) et disciplinaires.

Modèle:Concile

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard