FANDOM


Cet article est une ébauche à compléter,
vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Les juifs constituent un peuple sémite, descendant d'Abraham, ayant la Bible (spécialement l'Ancien Testament écrit en hébreu) pour livre saint.

L'appellation "juif" est relativement tardive : elle commence à exister lors de l'Exil à Babylone (IVe s. av. J.-C.) et était inconnue du temps de Moïse et de David.

Les "juifs" sont la partie du peuple hébreu (descendants des douze fils de Jacob-Israël) qui est restée fidèle au Temple de Jérusalem et au Royaume de Juda - par opposition aux "samaritains" qui vénéraient Dieu sur le mont Garizim et qui avaient constitué le Royaume d'Israël, schismatique, centré sur la cité de Samarie. L'accès à la partie la plus sacrée du Temple de Jérusalem était réservée aux juifs - par opposition aux "nations" (gentiles en latin, "gentils" ; goyïm en hébreu ; autrement dit, les "païens").

Dans le Nouveau Testament, le terme "juif" est souvent pris dans un sens restreint et polémique : Jésus, Marie, les Apôtres étaient tous juifs, saint Paul aussi (et il le proclame) mais les Evangélistes appellent souvent "juifs" la partie du peuple juif qui s'oppose à la nouveauté de l'Evangile. Les premiers "chrétiens" étaient pour la plupart juifs, mais assez vite, les chrétiens issus du paganismes devinrent plus nombreux.

Après la destruction du Temple et de Jérusalem, les judaïsmes sadducéen et essénien disparaîtront, le christianisme sera clairement séparé du judaïsme et c'est la pratique des pharisiens qui deviendra le "judaïsme". Il ne subsistera du peuple juif que la "diaspora" (dispersion). Dans l'Empire romain, les "juifs" bénéficient de droits particuliers ; c'est une communauté ethnique qui se reconnaît dans une pratique religieuse spécifique.

De nos jours, "juif" qualifie les descendants du peuple juif (transmission de la judéité par la mère) et/ou ceux qui pratiquent la religion juive (y compris par conversion). Il convient de distinguer "juif" de :

  • israélite (sens uniquement religieux ; s'applique aux juifs pratiquant leur religion),
  • israélien (sens uniquement politique ; relatif à l'Etat d'Israël, dont 20 % des citoyens sont non juifs).

L'Eglise catholique ne considère pas les juifs comme des "non-chrétiens" et accorde à cette communauté ("nos frères aînés") une place à part dans le dialogue inter-religieux. Le rapprochement entre christianisme et judaïsme a été développé au XXe s. par Pie XII (qui cacha des juifs dans la Cité du Vatican pendant la deuxième guerre mondiale), Jean XXIII (qui supprima des paroles jugées blessantes dans la liturgie catholique ; cf. ci-après), Paul VI (qui rencontra les autorités israéliennes en Terre Sainte, en 1964) et tout spécialement par le Concile Vatican II et par le pape Jean-Paul II ; Benoît XVI poursuit ce dialogue.

Liturgie - prière pour les juifs Modifier

Le Vendredi saint, dans la série des grandes intercessions, une prière spéciale pour les juifs est traditionnellement prononcée dans la liturgie de l'Eglise. Cette prière a été plusieurs fois modifiée au cours du XXe siècle ; le pape Benoît XVI lui a donné une nouvelle formulation en 2008 :

« Oremus et pro Iudaeis
Ut Deus et Dominus noster illuminet corda eorum, ut agnoscant Iesum Christum salvatorem omnium hominum.
Oremus. Flectamus genua. Levate.
Omnipotens sempiterne Deus, qui vis ut omnes homines salvi fiant et ad agnitionem veritatis veniant, concede propitius, ut plenitudine gentium in Ecclesiam Tuam intrante omnis Israel salvus fiat. Per Christum Dominum nostrum. Amen ».
"Prions aussi pour les juifs,
Afin que Dieu notre Seigneur illumine leurs cœurs, pour qu'ils reconnaissent Jésus Christ comme sauveur de tous les hommes.
(Prions. Mettons-nous à genoux. Levez-vous.)
Dieu éternel et tout puissant, qui veux que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, accorde-nous dans ta grâce que, la plénitude des nations entrant dans ton Eglise, tout Israël soit sauvé. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen."


Voir aussi : Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard