FANDOM


Le livre de Jérémie est le vingt-quatrième livre de l'Ancien Testament et le deuxième des livres des Prophètes.

Le livre de Jérémie est un livre de l'Ancien Testament dont l'auteur est le prophète Jérémie.

Le texte Modifier

Le texte du livre de Jérémie nous est parvenu sous deux formes, le texte hébreu massorétique, le plus long et le texte grec de la Septante, plus court et présentant les oracles contre les nations dans un ordre différent. Tous les deux ont été retrouvés à Qumrân, parmi les découvertes de la Mer Morte.

Le prophète Jérémie Modifier

Issu d'une famille sacerdotale, Jérémie fut prophète à Jérusalem à la fin du septième siècle et au début du sixième siècle avant Jésus-Christ. Il connut ainsi les événements dramatiques des deux déportations à Babylone par le roi Nabuchodonosor, en 597 d'abord, en 587 ensuite, année où le temple de Jérusalem est incendié. Ses oracles ont été réunis par son disciple Baruch.

PlanModifier

La composition du livre n'est pas évidente, les oracles n'étant pas disposés dans l'ordre chronologique. On peut proposer les articulations suivantes :

  • 1,1 - 1,19 Prologue : la vocation de Jérémie
  • 2,1 - 25,13 Oracles contre Juda et Jérusalem, en prose et en vers
  • 25,14 - 25,38 Premier oracle contre les nations, en prose et en vers
  • 26,1 - 29,32 Suite des oracles en prose contre les prêtres et les prophètes de Juda
  • 30 - 31 Livret poétique sur la restauration d'Israël
  • 32 - 45 Récits en prose concernant le ministère de Jérémie avec mention de la fuite du peuple en Égypte et du rôle de son secrétaire, Baruch
  • 46,1 - 51,64 Principaux oracles poétiques contre les nations
  • 52,1-34 Appendice : la chute de Jérusalem

EnseignementModifier

Ce fut une personnalité solitaire, désireuse de paix et d'amour, messager malgré lui de la Parole de Dieu à laquelle il ne put se soustraire, mal aimé et persécuté pour ses propos défaitistes --- qui ont donné bien plus tard en français le mot jérémiades ---puisqu'il annonçait les malheurs de la destruction de Jérusalem et la fin du royaume de Juda. Rejeté par ses voisins, par sa propre famille et par ses amis, il fut même jeté en prison. Car ses idées politiques sont opposées à celles d'ISAIE : Dieu accepte la suprématie de Babylone (29,5-7) où doit se développer une communauté soucieuse du bien-être de tous. Dans cette situation, l'indépendance nationale n'est plus nécessaire Son épreuve la plus dure fut l'apparente insensibilité de Dieu à sa prière. Mais, malgré sa triste fin (il mourut vraisemblablement en exil en Égypte), il demeure un prophète attachant, ayant beaucoup souffert, confiant malgré tout dans l'amour de Dieu. Retenons le célèbre passage annonçant une Nouvelle Alliance, inscrite dans les cœurs (31,1). Le rôle de l'intériorisation et de l'affection dans les rapports avec Dieu le rapproche d'Osée et fait de lui le père du judaïsme d'après l'exil, qui met les valeurs spirituelles au premier plan. L'iconographie chrétienne a représenté (chapitre 18) la parabole du potier (ne pas confondre avec le poitier), la coupe de la colère divine (chapitre 25) la parabole du joug (chapitre 27) ainsi que le prophète lui-même jeté dans une citerne (chapitre 38).

Portail Bible - Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de WikiKto concernant la Bible.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard