FANDOM


Cet article est une ébauche à compléter,
vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Le Pélagianisme est la doctrine du moine Pélage (Pélagius en latin), héritier de la pensée druidique au sein du christianisme. Il était d’origine bretonne et certains Bretons étaient ses disciples.

Pelagius minimisait le rôle de la grâce et exaltait la primauté et l'efficacité de l'effort personnel dans la pratique de la vertu.

Pélagius prétendait que l'homme pouvait, par son seul libre arbitre, s'abstenir du péché, niait la nécessité de la grâce, le péché originel, la damnation des enfants morts sans baptême. Trois conciles s'étaient opposés à cette doctrine : ceux de Carthage, 415 et 417, et celui d'Antioche en 424. Le Concile œcuménique d'Éphèse, en 431, condamna cette hérésie, en dépit des correctifs que Pélagius inséra dans ses apologies captieuses.

Le Pélagianisme subsista jusqu'au VIe siècle. Il fut surtout combattu par Saint Augustin qui a tout fait pour que Pélage soit excommunié car il le considérait comme un disciple du manichéisme.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard