FANDOM


Le procès en canonisation du défunt pape Jean-Paul II a été demandé dès le moment de ses funérailles par une foule qui criait "Santo subito !" ("Saint tout de suite !"). À ce jour, 79 papes sont traditionnellement considérés comme des saints ou ont été formellement canonisés et 9 sont bienheureux.

On parle de procès en canonisation de Karol Wojtyla, car ce n'est pas l'œuvre de son pontificat qui sera "canonisée", mais l'homme. On considérera toute sa vie pour ce qui est du témoignage de ses vertus, et on considérera les miracles accomplis après sa mort par son intercession. En effet, la béatification et la canonisation constituent à la fois l'affirmation solennelle du salut d'un défunt et la présentation de son exemple au peuple de Dieu.

Immédiatement après le décès du pape une foule de pèlerins, venus du monde entier, s'est rendue à Rome pour lui rendre un dernier hommage, suivie par les chefs d'Etat et des chefs religieux de tous les horizons. Ces pèlerins étaient déjà sur la place Saint-Pierre durant les dernières heures de la vie du Pape, dans une veillée funèbre qu'a partagé la planète entière. Ces jours exceptionnels marquaient la conclusion d'un pontificat exceptionnel qui vaudra peut-être à Jean-Paul II le surnom de "Jean-Paul le Grand", à l'instar de Grégoire Ier le Grand et de Léon Ier le Grand.

L'appel "Santo subito !" lancé par la foule lors des funérailles a été entendu mais n'a pas été suivi immédiatement d'effet. Si à l'origine certains saints ont été "canonisés" en relation avec l'appel et la pratique du peuple de Dieu, une procédure existe, réformée d'ailleurs par Jean-Paul II. Même l'idée d'une "canonisation conciliaire", évoquée par certains pères du IIe concile du Vatican à propos de Jean XXIII, n'a pas été suivie.

Le fait que Benoît XVI ait parlé de son prédécesseur non seulement avec les éloges dus à son pontificat mais aussi, expressément et non à titre d'espoir ou d'hypothèse, comme contemplant Dieu au Ciel, constitue une anticipation analogue au "Santo subito !" de la foule.

Comme dans le cas de la canonisation de Mère Teresa de Calcutta, la dévotion populaire, constatée directement ou indirectement par les responsables de la procédure de béatification ou de canonisation, joue un rôle. Cette dévotion, constatée par l'affluence des fidèles sur la tombe de Jean-Paul II dans les grottes vaticane, apparaît comme un phénomène durable.

Etapes Modifier

Benoît XVI a accordé le 13 mai 2005 une dispense à la période d'attente de cinq années traditionnellement observée après la mort d'un candidat à la sainteté pour entamer son procès en béatification.

Avant qu'il ne soit proclamé vénérable, le dernier Pape devra avoir accompli des miracles post mortem ; à cet effet, un site Internet a été ouvert pour en recueillir les témoignages. Ces miracles devront avoir été scientifiquement constatés et reconnus tels par l'Eglise.

La béatification n'est qu'une première étape du procès en canonisation de Karol Wojtyla dont ont beaucoup parlé les médias dès juin 2005.

Ce procès implique aussi bien le diocèse de Cracovie que celui de Rome. On peut émettre l'hypothèse d'une béatification rapide, mais non accélérée, par le Pape.

La commémoration liturgique, le moment venu, sera probablement fixée au 2 avril, date du décès et de la naissance au ciel.


Situation actuelle Modifier

L'Eglise exige des "signes" postérieurs à la disparition du bienheureux pour considérer une candidature à la béatification. Le Père Slavomir Oder (prêtre polonais du tribunal d'appel du diocèse de Rome) est le postulateur de la cause de Karol Wojtyla ; il a annoncé le 30 janvier 2006 que Jean Paul II aurait déjà accompli un miracle, celui de la guérison d'une religieuse française de la maladie de Parkison (en octobre 2005). L'examen de ce miracle doit maintenant avoir lieu formellement.

Une revue d'information (en italien, en espagnol, en anglais, et en polonais ; bientôt en français, en russe et en chinois) sur la cause de béatification a été créée, sous le nom de "Totus tuus". Elle a pour rôle de publier de la documentation, d’analyser, et d’informer sur le processus de la cause. La revue se propose de devenir un instrument de liaison entre toutes les personnes qui attendent la conclusion du processus et un soutien spirituel et matériel. (On peut la demander via le site internet du Vicariat de Rome, cf. ci-après).

Le procès de béatification doit avoir lieu dans les diocèses où Karol Wojtyla a vécu, donc aussi à Cracovie, où cette première phase devrait s’achever le 1er avril 2006.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard