FANDOM


Modèle:Bible Le livre des Psaumes est un livre de l'Ancien Testament. Son nom en hébreu, Tehilim, signifie « Livre des Louanges ». Il appartient aux livres sapientiaux. C'est un recueil de textes poétiques, que la tradition attribue au roi David, faisant de celui-ci l'accomplissement du roi poète, comme Salomon est le roi sage. Les psaumes étaient des supports importants de la prière des juifs, et au temps de Jésus beaucoup les connaissaient par cœur. Jésus lui-même a prié avec ces textes.

Dans la tradition catholique, les psaumes sont récités durant la liturgie des heures selon un cycle régulier. Ainsi le bréviaire les récite en 4 semaines. Certains ordres religieux, dont les bénédicitins, les récitent en une semaine. Que ce soit en français ou en grégorien, ils permettent un chant harmonieux appelé psalmodie ne demandant pas une trop grande virtuosité mucicale. Le livre qui regroupe à cet usage les psaumes et les cantiques de l'ancien et du nouveau testament est appelé psautier.

Il existe 150 psaumes contenant dans leurs textes tous les sentiments qui peuvent habiter le cœur de l'homme : joie, colère, désespoir... Ils contiennent aussi tous les types de prières : supplication, louange, actions de grâces, contemplation. L'homme qui les prix peut y reconnaître toute la gamme de sentiments qui l'habite. Les psaumes sont alors là pour l'aider à tourner son cœur vers Dieu. Les sentiments qui y sont exprimés, à moins d'une lecture allégorique sont parfois crus ou parfois ambigües : par exemple à une supplication se mêle un désir de revanche. Cette ambiguïté des sentiments est un moyen pour l'homme d'exprimer entièrement les désirs qui l'habitent pour les présenter à Dieu et les convertir en prière. Certains bréviaires proposent des versions des psaumes expurgés des passages considérés comme trop violents, ou au moins les mettent entre crochets. Deux psaumes ne sont pas récités dans les offices car contenant exclusivement des imprécations.

Les psaumes sont répartis dans 5 livrets comme il suit :

  • livret 1 : Psaumes 1 à 41 (en numérotation hébraïque, voir ci-après)
  • livret 2 : Psaumes 42 à 72
  • livret 3 : Psaumes 73 à 89
  • livret 4 : Psaumes 90 à 106
  • livret 5 : Psaumes 107 à 150

Si l'on se rappelle que le pentateuque, la torah, le livre juif saint par excellence est aussi composé de 5 livres, le psautier s'offre alors comme un rappel de la torah pour la méditer. Le psaume 118 (dans la numération latine) par exemple, dit Psaume de la Loi (le préféré de Saint Benoît) est ainsi une longue reprise de l'amour que porte le juif à la Torah. Dans le même ordre d'idée, l'évangile de Matthieu, pour décrire la loi nouvelle est aussi composé de 5 grandes parties.

Constitution du livre Modifier

Le Livre des Psaumes s'est constitué progressivement, par compilation des textes. La première compilation date de l'époque de David et comprennait 72 Psaumes, puis le recueil s'est enrichi progressivement. La date de composition de chacun des textes est mal connue, et les auteurs aussi (il n'est pas certain que les indications parfois présentes en début de Psaume soient fiable d'un point de vue historique).

La numérotation des PsaumesModifier

Seul petit problème : leur numérotation. On observe souvent un décalage d'une traduction à l'autre. Ainsi, du Psaume 9(10) au Psaume 147(146-147), les Psaumes ont deux numéros. Ceci est dû à des fusions de Psaumes réalisées différemment dans les différentes traductions de la Bible.

Ainis, en prenant comme référence la numérotation de la Bible hébraïque, on peut constater que la traduction grecque (Septante) et la traduction latine (Vulgate) ont fusionné les Psaumes 9 et 10, 114 et 115 et dédoublé le Psaume 116 et le Psaume 147. Aujourd'hui il est d'usage d'indiquer les deux numéros des Psaumes, le deuxième étant entre parenthèse.

Parmi les traductions françaises de la Bible, la Traduction œcuménique de la Bible et la Bible de Jérusalem utilisent la numérotation hébraïque. Le psautier liturgique (utilisé dans la liturgie) utilise la numérotation de la Septante.

Quelques psaumes remarquables Modifier

BibliographieModifier

  • O. Odelain & R. Séguineau, Concordance de la Bible. Les Psaumes, Desclée de Brouwer, 1980.

Paul BeauchampModifier

  • 1980 : Psaumes nuit et jour, Seuil, Paris, 254 p.

Articles :

  • 1966 : Art. « Plaintes et louange dans les Psaumes », dans la revue Christus n°46, p.65-82.
  • 1973 : « Les Psaumes école de prière», dans la revue Église qui chante n°127-128, p.4-11.
  • 1974 : « Les Psaumes aujourd'hui : pratique et problèmes de la traduction », dans la revue La Maison-Dieu n°118, p.49-75.
  • 1977 : Articles « Ouvrir les Psaumes », « Terre épaisses des Psaumes », « Les Psaumes du Christ et les nôtres », dans la revue Religieuses dans les professions de santé (repris dans Paumes Nuit et Jour, 1980).
  • 1978 : « La prière à l'école des Psaumes », dans la revue Études, janvier p.101-114.
  • 1986 : « Violence et Bible : la prière contre les ennemis dans les Psaumes », Documents Épiscopat n°11.
WikiKtosource propose du contenu multimédia (textes, photos, sons) sur Psaumes (livre biblique).

Voir aussi Modifier

Portail Bible - Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de WikiKto concernant la Bible.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard